Tourisme sextimental…

On a tous croisé ce grand gaillard désespéré, les tempes grisonnantes, qui a appris tout seul le Thaï ou  le Khmer , qui change jamais de tee-shirt et qui s’efforce de faire le clown au milieu de filles asiatiques qu’il connait toutes pour avoir grandi avec. Pas très beau de près (et de loin), pas du tout sortable pour Géraldine, trop habituel pour Mai-Ly ou pour Thida, trop athée pour Samia, trop blanc pour Kadiatou, trop con-con pour la grosse Priscilla, le grand gaillard est souvent incollable sur tout ce qui touche de près ou de loin à l’Asie du Sud Est. Il est opé quoi. Il est frais. Il trouve […]

Continuer à lire

La propagande Citron-Vanille

Je suis POUR le métissage. Ou plutôt pour LES métissages. ET non pas uniquement pour UN SEUL type de métissage. L’autre soir, j’ai été invitée à dîner. Occasion classique entre collègues, amis de collègues ou amis d’amis de collègues, bref une soirée Meetic non-assumée afin de caser certains récalcitrants de l’encouplement (hihi). Visuellement, il y avait de tout : “blancs” (français depuis Louis XIV, rejetons d’italiens, d’espagnols, de polonais, d’irlandais, serbes…), noirs (îles, Afrique), rebeux (Maghreb United, sauf Liban-Turquie). Et puis y’avait moi. Enfin presque. Un couple arrive : gars gentil, français style Chti, pas très beau mais gentil et sa copine…asiatique (mignonne grâce à Yves Rocher). Truc classique quoi. Sans […]

Continuer à lire

Clichés français sur les asiatiques

La plupart des gens habitant en France depuis plus ou moins longtemps ( ceux qu’on appelle les Français) pensent, en majorité hélas mais fort heureusement pas à l’unanimité, que les asiatiques (ou physiquement jaune et bridé) sont chinois. C’est impératif, c’est d’autorité : c’est comme ça. “Ils sont tous pareil”. Comme si “chinois” était une religion, un dénominateur commun, une identité à part entière comme ” blond” ou “playmobil”. C’est un peu l’équivalent du qualificatif de “juif” mais en visible. Oui parce que “juif” est un qualificatif confessionnel (croyance, obédience, appartenance, conscience), c’est abstrait, il n’y a pas de marquage ethno physique. Alors que CHINOIS, ça se voit. C’est le […]

Continuer à lire