Les travailleurs Chinois quittent l’Algérie à cause du racisme

Voici un article paru le 27 septembre 2015 sur le site de Tamurt.info et écrit par Lounès B relatant le racisme que subissent les travailleurs Chinois en Algérie:

chinois algerie

“ALGERIE ( Tamurt ) – L’Algérie est parmi l’un des rares pays, pour ne pas dire le seul, dans lequel les chinois n’arrivent pas à s’adapter.

L’ambassadeur de Chine à Alger confié à la presse que pas moins de 30 000 ouvriers chinois, sur les 40 0000 éparpillés dans divers chantiers, qui travaillent depuis des années en Algérie ont décidé de rentrer chez eux. La raison : le racisme outrancier des Algériens.

Les ouvriers chinois ne peuvent plus supporter les humiliations quotidiennes des Algérien. Les chinois sont considérés par certains comme des « cannibales ». « Un jour, on nous a demandés où se trouvent nos morts et si nous les avons mangés ? J’ai répondu à mes collègues algériens, qui n’ont pas mesuré la gravité de leurs propos, que la plupart de nos compatriotes sont des ouvriers jeunes et les décès sont très rares. De plus, on possède un cimetière à Oran où les rares morts y sont enterrés. Certes on a une culture différente et nous nous ne sommes pas monothéiste du point de vue religieux, mais on n’a pas ce genre de problème dans les pays Européens et Américains. En Algérie et dans quelques pays du Golfe, c’est invivable. Même en Afrique, on est toujours bien accueillis », nous a confié un ouvrier Chinois à Alger qui s’exprime parfaitement en langue arabe et française.

Plusieurs milliers de Chinois ont donc déjà préparé leurs valises pour s‘installer sous des cieux plus cléments ou rentrer définitivement chez eux.

Les chinois ne sont pas les seules victimes de la xénophobie en Algérie. Les étudiants Africains sont aussi victimes de racisme. Même les réfugiés Syriens sont indésirables dans les villes algériennes. La plupart d’ailleurs préfèrent se rendre en Kabylie. Les Algériens, quant à eux, doivent donc cesser de se plaindre de racisme en France ou en Europe.

Lounès B.”

Qu’en pensez vous? Reagissez en nous faisant part de vos commentaires.

Yellow Lantern

Un commentaire

  1. Valeriane Crespin 18 octobre 2015 Répondre

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *